Braid - Jeu Culte

(A lire en prenant son temps et de préférence avec les musiques proposées)

xbla, pc, psn - 1200MS/10€

Braid, un Jeu Culte:

Véritable OVNI du paysage vidéoludique, Braid est au premier abord un jeu très lyrique, très poétique, avec ses graphismes 2D magnifiques, son scénario adulte et atypique ainsi que sa bande son magistrale.

Mais comme si ça ne suffisait pas, le jeu aborde le thème très mal exploité qu’ est le temps, ou l’ espace temps si vous préférez, et là… je dis culte!







Quelques mécanismes du jeu en trailer.






Hop, une musique…

En bref:

Dans la peau d’ un homme tout ce qu’ il y a de plus banal (capable de courir, sauter, monter aux échelles, activer un levier… un gameplay très simple), vous aurait a résoudre des énigmes basées sur le temps, _ le jeu vous proposant bien plus _ qu’ un simple retour en arrière de quelques secondes dans le passé lors d’ erreurs de votre part, certaines altérations ayant un effet aussi sur la musique ou les graphismes.

Braid aurait pu s’ appeler Retour Vers Le Futur ou Avance Rapide Vers Le Passé ou bien encore Voyages Dans Les Temps tellement les perceptions du temps que le jeu propose sont libérées et rocambolesques… vous ne verrez plus jamais le temps du même oeil!






…une seconde musique…

On joue comment? (Spoile!)

Braid fera transpirer vos meninges à travers 6 niveaux où vous allez devoir manipuler, jouer avec le temps afin de traverser les différents tableaux et réunir les pièces de 5 Puzzles éparpillées dans ces mondes, chacuns différents et ayant des logiques de temps propre.

En clair (je vais essayer en tout cas, sinon reportez vous au trailer vidéo) un niveau aura, par exemple, la particularité de ne faire avancer le temps que lorsque vous avancez, le temps allant en arrière si vous reculez, et en avant si vous avancez, l’ effet créé sur la musique étant plutôt original (let’s get scratchin’!)…

un autre niveau vous permettra de « créer l’ avenir », en effectuant une action, puis grace au bouton de retour en arrière, revenir dans le présent, et voir ainsi un fantôme de vous effectuer l’ action que vous avait préalablement effectuée, ce qui vous permettra par exemple de passer une porte qui ne reste ouverte qu’ une seconde après avoir activer son levier…

un autre encore vous donnera un accessoire qui ralentira les mouvements des objets se trouvant à proximité, ainsi plus vous vous éloignez de cet objet moins le temps sera ralenti…

Voilà quoi!..

Vous l’ avez compris, bien que ressemblant en apparence à un certain plombier poilu, Braid est un jeu plateforme-réflexion pur et dur, envoutant mais pas facile, accompagné de tout ce qu’ il faut pour en faire une oeuvre à part entière, parmis les jeux cultes du Jeu Vidéo.

Si j’ avais à le noter j e lui mettrais la note de 11/10 , c’ est dire (un gros +1 pour la fin, cultissimme…)






…une autre musique…

Jonathan Blow:

Pour la petite histoire, connaissez vous le point commun entre Braid et Another World?

Et bien tout simplement, ils sont nés de l’ imagination d’ une seule personne!

Jonathan Blow, vingt ans après Eric Chahi, est donc l’ unique responsable du concept révolutionnaire de Braid, à la différence prêt que les graphismes et les musiques ne sont pas de lui, mais quand même!!!






!euqisum ertua enu erocne…

Le jeu est dispo depuis 2008 sur XBLA (1200 MS), sorti cette année su r PC , et dispo cette semaine sur le PSN , pour une petite dizaine d’ Euros.

Désormais plus personne n’ a de bonne raison de passer à coté de ce chef d’ oeuvre qui se doit de faire parti de votre ludothèque, en dépit de son coté immatériel (et oui, pas de version boîte malheureusement) où même de sa durée de vie, cela dit comparable à celle de ModernWarfare un jeu à plusieurs dizaine d’ €, même s’ il y a peu de chance de découvrir et finir ce jeu dans la même journée, certains passages étants particulièrement *£^µ¨§!

En très bref, _ un jeu simplement hors du commun _, et qui aura _ une place très précieuse dans votre mémoire de gamer _, enfin c’ est mon cas.

Qu’ est ce que vous attendez?



Le site: http://braid-game.com/

Le blog:http://braid-game.com/news/

La B.O.: http://magnatune.com/artists/braid

L’ éditeur de niveau PC: http://www.gameblog.fr/news_8848_braid-pc-un-editeur-de-niveaux-cache

« Quand le jeu élargit la conscience »: http://www.gameblog.fr/chronique_52_braid


Je vais le prendre sur le PSN, du coup désolé mais je n’ai pas lu pour peur de me spoiler un peu. Mais je repasserai sur le topic, sois en certain :wink:

Il est à 15$ aux US, mais il sera à 10€ en Europe, sympa de voir le petit effort.

Yes moins tu en sauras sur ce jeu plus la claque sera monumentale.

En tout cas bon jeu, et rdv à l’ après Braid!

Voilà je viens de le commencer, j’ai terminés les quatre premiers mondes. Je vais poursuivre cet aprem.

Je le trouve vraiment très très beau, et les musiques sont très agréables. J’aime bien, c’est vraiment sympa comme jeu.

Edit : voilà je l’ai terminé, j’ai trouvé ça sympa. Par contre j’ai pas trop percuté sur l’histoire, y a pas mal de texte et j’ai pas vraiment percuté s’il y avait quelque chose d’extraordinaire à tout ça, une sorte de chute ou je ne sais quoi. Ou c’était simplement un trip bizarroïde des créateurs du début à la fin… Il y a surement des interprétations. Et bien sûr le dernier niveau permet de comprendre un truc très important, mais là c’est pas du texte ^^

En tout cas belle 2D, tout en HD, ça fait plaisir à voir. J’espère que le Sonic en 2D sera de ce niveau !

Bravo Cireza!

Belle 2D et belle ambiance, c’ est sur, tu l’ as trouvé juste sympa sinon? ( t’ as le droit remarque ;))

J’ ai l’ impression que tu l’ as vite fini, me trompe-je?

Parce qu’ il y a quand même des passages bien Hard, le coup de l’ ascenceur par exemple ou encore l’ « echelle tombante ».

Je me demande jusqu’ où un gosse peut aller dans ce jeu tant la perception du temps est « perturbée » dans ce jeu.

(au cas ou il y aurait un lecteur, attention ca spoile)

Concernant l’ histoire , juste à savoir qu’ elle est assez loin des canons stéréotypés des histoires d’ amour à Happy End en général bien niaise (qui a dit Mario?), d’ ailleurs là c’ en est pas une, happy end.

Le dernier niveau étant effectivement très explicite et s’ avère être un sacré cliffhanger dans le sens où… bah c’ est pas la fin en fait, d’ ailleurs le 1er niveau est appelé monde 2… donc l’ histoire écrite avant chaques niveaux prend tout son sens à partir de ce moment.

En tout cas c’ est bien l’ interpretation que j’ en fait, d’ ou mon coup de coeur de chez coup de coeur.

Un jeu et une histoire au capital poétique et mélancolique impressionnant, d’ autant que ce genre de scénar’ est rare (sauf dans Ally Mc beal biensur ;)), la fin étant un véritable feu d’ artice du genre.

En tout cas merci d’ alimenter ce topic, court mais intense, à l’ image du jeu remarque…

Effectivement l’échelle m’a pas mal occupé, cela dit je n’ai pas eu vraiment de souci pour le terminer ^^’

Mais oui, pour moi ça se limitera à un titre sympa.

J’ai le jeu mais pas commencé paar manque de temps ou a cause de trop de jeu en cours, mais c’est sur je le ferais !

Cireza, c’ est déjà ça, sinon pour les graphismes et l’ allusion à Sonic HD, juste: Amen.

Bko, bienvenue au club des retardataires overbookés ^^

je l’ai pris jeudi.

Il est magnifique mais il est clair que ce sont les mécaniques de jeu qui inspirent le respect. Pour moi y’a déjà quelques passages chauds à passer! ^^!

J’attendais depuis longtemps qu’il baisse un peu de prix et voilà qu’en ce moment il est à 2,24€ sur Steam donc je me suis pas privé cette fois. Le démo était déjà excellente et le jeu propose des énigmes plutôt tordues!