Halo 3

Halo 3

Finish The Fight :

La fin frustrante de Halo 2 nous laissait sur l’image d’une Cortana prisonnière de Grande Bonté et du Fossoyeur, le Master-Chief quant à lui s’introduisant dans le vaisseau Forerunner avec lequel le Prophète de la Vérité s’était enfui vers la Terre, à la recherche de l’Arche.

Les éléments qui suivent révèlent une grande partie de l’intrigue, je conseil donc à tous ceux qui n’ont pas joués au titre de ne pas lire ce chapitre, pour les autres voici le scénario dans ses grandes lignes.

La première cinématique du jeu nous présente le Spartan 117 fonçant vers la Terre s’étant échappé du vaisseau Forerunner, et s’écrasant dans la Jungle africaine où un commando de Marines sous les ordres de Johnson accompagnés de l’Arbiter est chargé de le récupérer, ce dernier sera d’ailleurs au côté du Master-Chief tout le long de l’aventure.
Les humains devront gagner la base humaines du secteur, celle-ci sera d’ailleurs rapidement découverte et attaquée par les Covenants, et détruite par une bombe laissé par Miranda Keyes (chargée à présent de la défense de la Planète) avant son évacuation afin d’éliminer le plus de troupes ennemis.
Parallèlement le Prophète de la vérité découvre et active une immense structure Forerunner sur les ruines de la Nouvelle Mombasa, cette structure crée un portail vers l’arche qui se trouve être en fait une immense installation artificielle semblable aux anneaux, mais d’une taille sans commune mesure avec ces derniers et appelées l’installation 00.
Le Prophète de la Vérité parvient à fuir vers l’installation 00 alors qu’au même moment un vaisseau Covenant infecté par les Floods s’écrase sur Terre.
Dans un premier temps, le Spartan devra endiguer l’infection avec l’aide des Elites venus prêter main forte à leur nouveaux alliés, John 117 trouvera sur l’épave du vaisseau écrasé un message de Cortana lui révélant les projets du Fossoyeur qui se dirige vers la Terre à bord de Grande Bonté. Les Elites vitrifieront la moitié du continent africain pour détruire toutes les spores parasitaires à défaut de raser la Terre entière.
L’alliance Humaine/Elite empruntera le portail à son tour afin de mettre un terme aux agissement du Prophète et des Covenants aidés par 343 Guilty Spark, dès lors une multitude de combats aura lieu et l’Arbiter finira après une longue bataille par tuer Vérité et ainsi empêcher l’activation des anneaux, malheureusement, Miranda Keyes y laissera la vie.
Entre temps, Grande Bonté et le Fossoyeur finirent également par arriver sur l’Arche, nous apprendrons d’ailleurs que celle-ci se trouve dans un espace hors d’atteinte du tir des anneaux, John 117 ira sur l’ancien vaisseau monde Covenant écrasé pour libérer Cortana avant de le détruire.
La suite des évènement nous apprend que l’installation 00 est capable de reconstruire des Halos détruits afin de préserver l’efficacité du bouclier anti Flood, en effet, l’Arche reconstruit une réplique du premier anneau monde qui avait été détruit pas John 117 dans le premier jeu, offrant par la même une solution pour stopper l’expansion des Floods, en effet l’activation du nouvel anneau à proximité de l’Arche la détruirait.
Guilty Spark n’acceptant pas cette éventualité se retourne alors contre ses alliés d’un temps tuant le Sergent Johnson, avant d’être mis hors d’état de nuire par le Spartan qui finira par activer l’anneau le détruisant, ainsi que l’Arche et les Floods.
Parvenant à fuir à bord de la dernière frégate de l’UNSC, l’Arbiter et le Spartan 117 tenteront d’emprunter le portail, malheureusement l’onde de choc de l’explosion le refermera au moment où le navire était en train de le franchir ce qui le scindera en deux morceaux, une partie s’écrasant sur Terre avec l’Arbiter, l’autre dérivant dans l’espace avec à son bord Cortana et John 117.
Le jeu prend fin sur Terre, lors d’une cérémonie commémorant les héros défunts de la guerre à présent terminée, les Elites partant vers leur monde natal.
Considéré comme décédés, John et Cortana dérivent en fait en direction d’une mystérieuse planète.

Il parait que ce n’est pas beau ?

Alors c’est vrai, le jeu explose moins les rétines qu’un Gears Of War, mais cela ne veut pas pour autant dire qu’il soit laid, il dispose au contraire de graphismes fins et détaillés, d’environnements vastes et immenses regorgeant de détails, le tout aurait sans doute put être plus joli mais le titre est plus qu’une version HD de Halo 2 comme se plaisent certain à le qualifier, les effets graphiques en tout genre sont de haute volée, et le tout est superbement modélisé, à l’exception peut-être des humains, un poil en dessous du reste même si rien n’est catastrophique, de plus le design général de l’univers crée par Bungie magnifie l’ensemble, un vrai travail d’orfèvre.
Niveau sonore rien de surprenant, on retrouve ici les thèmes musicaux des deux précédents Halos, un chouilla réarrangées, que du très bon par ailleurs mais rien de bien nouveau, les différents effets sonores sont comme d’habitude parfaits, tout comme les dialogues malgré le fait que beaucoup trouveront les voix Françaises des Marines pas forcément bien choisies.
L’intelligence Artificielle atteint ici son paroxysme dans la trilogie et tout y est magnifié, des attitudes des Marines à celles des Covenants, les Grunts par exemple tantôt trouillards, tantôt kamikazes fonçant sur vous une grenade dans chaque main, les Brutes se cachant, vous narguant, et finissant par charger, un vrai régal.
Côté gameplay, Halo reste LA référence console, encore plus sur 360 avec sa nouvelle manette plus ergonomique, les habitués de la série retrouveront leurs marques rapidement, les autres n’auront aucun mal à se faire au jeu qui ajoute son lot de nouveautés, à savoir les nouvelles grenades, armes et véhicules, pour ne rien gâcher les phases avec ces derniers alternent avec celle à pied de façon naturelle et équilibré.
La manette 360 disposant de plus de boutons que la précédente, certaines fonctions ont été réaffectées à d’autres touches, notamment pour mettre en avant les nouveaux équipements spéciaux via le bouton " x ", à savoir par exemple la bulle protectrice stoppant tout projectiles, ou les mines antipersonnel.
Côté grenades, le joueur ne peut plus en porter que deux de chaque au maximum, mais en contre partie leur nombre à augmenté via l’ajout de deux nouvelles, par contre aucun changement au niveau du nombre d’armes pouvant être emportées, tout comme du côté du bouclier dont le principe de restauration reste le même depuis le deuxième opus.
Les bonnes idées de ce dernier ont d’ailleurs été conservées, comme la destruction des véhicules, le car-jacking, la possibilité de distribuer ou prendre les armes à ses co-équipés ainsi que l’ambidextrie.
A noter que lors de l’utilisation des tourelles et véhicules, le jeu comme à son habitude passe à la troisième personne.

Pad en main, le jeu est un véritable retour aux sources et rappelle fortement le premier opus, avec ses vastes environnements traversés et variés, le retour du fusil d’assaut, les affrontements de masse, les ballades en Warthog, bref on a parfois l’impression de rejouer au premier opus tant celui-ci lui rend hommage via les niveaux traversés, un véritable plaisir, même si les deux premières missions bien que réussies semblent cumuler tous les défauts des deux précédents volets, à savoir des niveaux linéaires comme dans Halo 2 et un level-design moyen obligeant des aller/retour énervants, comme aux pires moments d’Halo CE¦

Ensuite, du côté des modes de jeux à plusieurs, la campagne peut se jouer à deux sur une même console et jusqu’à quatre en ligne, ce qui est extrêmement jouissif, mais le meilleur reste bien entendu le jeu en ligne via le xbox live, ici poussé à son summum, un système de grade a été mis en place, ainsi les joueurs de niveaux équivalents s’affrontant ente eux, de plus celui-ci pousse le joueur à progresser pour pouvoir grimper dans le classement en ligne.
Bungie ajoute aussi un mode Cinéma permettant de créer des vidéos de ses parties multi, mais la cerise sur le gâteau reste le mode Forge, un éditeur de map, vous permettant de partager vos création en ligne.

Quoi de neuf en boutique ?

Comme dans les épisodes précédents, l’armement ici très conséquent reste de deux type principalement (si l’on excepte celui issu de la technologie Forerunner) humain et Covenant :

Du côté de ces derniers, les classiques Pistolets et Fusils à Plasma, Needler, Carabine, Sabre Grenade, Fusil de Sniper, ou l’Epée à Energie, à cela s’ajoute de nouvelles armes appartenant aux Brutes, le Spiker Brute qui tire des pointes acérées, le Mauler, alternative Covenante du fusil à pompe, mais plus compact et surtout le Marteau Antigravité identique à celui de Tartarus enfin jouable, les grenades à Plasma sont toujours présentes, mais de nouvelles apparaissent, celles dites " directionnelles ".
Ajoutons le Canon à Plasma sur tourelle, qui une fois arrachée de son trépied peut être transportable, et celui sur socle, le Spectre, équipé de deux armes à énergie.

Chez nos congénères humains, l’arsenal est une sorte de compilation des épisodes précédents, il conserve de Halo 2 le Fusil de combat BR55, le Fusil de Sniper SRS99D AM, celui à Pompe M90, le Pistolet Mitrailleur M7/Caseless, le Lance Roquette M41 SSR MAV qui perd la fonction Lock du précédant, et ajoute trois nouvelles armes, une variante du mythique Fusil d’assaut de Halo CE avec le MA5C, quasi identique sauf au niveau de la cadence de tir et du magasin, le pistolet M6G au design similaire à celui du premier opus mais sans viseur, et enfin la première arme à énergie humaine, le Laser Spartan. La grenade à Fragmentation quant à elle est toujours disponible, mais une nouvelle apparaît, la grenade incendiaire, qui calcine tout objet alentour.
A l’instar des Covis, les humains disposent d’armement sur tourelles, qui peuvent être arraché en cas de besoin, comme la Mitrailleuse AIE-486H, le Lance Flamme, ou le module Lance Missile LAU-65D.
Les lasers Sentinelles peuvent être ramassés une fois celles-ci détruites.

Comme évoqué dans le chapitre précédent, de nouveaux équipements apparaissent, comme la Bulle Protectrice arrêtant tout projectile, la Mine Antipersonnel explosant au moindre contact, le Module Antigrav qui crée une force gravitationnelle, le Bouclier énergétique Covenant classique, ou le Camouflage optique et bien d’autres.

Ensuite, le garage, est lui aussi plus étoffé que jamais et toujours scindé en deux catégorie, humaine et Covenante, pour la première, les classiques Warthog, disponibles en trois versions, à mitrailleuse, canon à accélération magnétique ou simplement en transport de personnel, le Tank Scorpion, le transport de troupe aérien Pélican, et enfin deux nouveaux engins, le Quad Mangouste privé d’arme mais doté d’une grand rapidité, et l’équivalent humain du Banshee, le Hornet pouvant embarquer trois personnes et doté de deux tubes lance missiles en plus d’une mitrailleuse.
Chez nos ennemis favoris, le Ghost, l’Appariation et le Banshee du premier Halo sont toujours là , mais ce troisième épisode introduit également deux nouveaux véhicules spécifiques aux Brutes, le Choper engin métallique rapide et puissant tirant des projectiles conventionnelles et équipés de lames sur ses flancs, et le Prowler équivalant du Spectre de Halo 2 qui disparaît et pouvant accueillir un pilote, deux passager et un équipier au poste de tir.
Restent présents mais toujours injouables l’immense Scarab et le transport de troupe aérien Phantom.

Et finalement ?

Finalement donc, et après un deuxième épisode bon, mais loin de faire oublier l’énorme premier opus, Bungie était attendu au tournant par toute la communauté des fans de Halo, mais aussi par tous les autres, la Bêta du jeu avait d’ailleurs un temps fait peur à tout ce petit monde, tant les graphismes étaient d’un autre âge.
Le verdict final est tout bonnement excellent, le jeu amorce un véritable retour aux sources dans la conception de sa campagne solo passionnante même si un peu courte, les nouveautés apportés par le jeu dans l’armement, les véhicules ou le gameplay en général sont excellentes, la réalisation exemplaire à défaut d’être trenscandente et les différents modes multi-joueurs font du titre de Bungie la référence des FPS console actuels.
Le jeu parvient à se hisser quasiment au même niveau que le premier opus de la trilogie, un réel exploit tant celui-ci est devenu mythique, quelques niveaux supplémentaires dans sa campagne solo lui aurait sans doute permis de l’égaler, mais le studio Américain évite de sortir uniquement un titre à vocation commerciale, comme ce fut un petit peu le cas de Halo 2.

Les plus :

La réalisation soignée
L’IA
Le scénario
La quasi-totalité du solo
Les nouveautés
Les différents modes multi
Le retour aux sources et à Halo CE

Les moins :

La campagne un peu courte

Dans les + :

  • un super collector !

j’adore ce jeu…

Ce qui me fait halluciner, c’est le moteur physique plus j’y joue, plus je suis sur le cul, hier, j’avais plus de bouclier et à une vingtaine de mètres il y avait un ennemi avec lance-roquettes, je tir une grenade à fragmentation par dépit, et lui sa roquette, quand son projectile est arrivé à la hauteur de ma grenade, celle-ci a explosé, et là , la grenade a été déviée de sa trajectoire par le souffle, énorme, ce qui m’a permis de restaurer mon bouclier, mais ,fallait voir ça en mouvement, génial :slight_smile:

c’est sûr que par rapport à certain (je dirais légèrement plus beau) le moteur de ce halo 3 est tout simplement époustouflant, et puis d’y jouer à 4 en coop c’est tout simplement splendide !!!:ouah:

Oui, c’est le pied, et puis les nouveaux succès vont renforcer l’interêt de la campagne à 4 :slight_smile:

oui j’ai vu ça ! c’est quoi ton pseudo sur 360?
pour ma part je te le bunk :smileWink:

Le même que sur OS, Enkhyl :slight_smile:

J’ai jamais vraiment accroché aux Halo. J’ai abandonné le 1 en cours de route, j’avais presque finit le 2 mais un passage sombre avec de très long couloirs m’a saoulé et j’ai aussi abandonné…

Pourtant le 3 m’attire, peut être en occaz mais il faut être fan et surtout avoir fait les deux autres pour apprécier le jeu a sa juste valeur ?

bko :

Pourtant le 3 m’attire, peut être en occaz mais il faut être fan et surtout avoir fait les deux autres pour apprécier le jeu a sa juste valeur ?

Tu peux y aller sans avoir joué aux deux autres pas de soucis :wink:

Les 15 premieres minutes du jeu :

Cliquez ici

enkhyl avec la majuscule??

comme dans la reine des damnées? je viens de finir memnoch le démon… bonne série !

halo 2 est peut être celui où j’ai le moins accroché… mais bon j’ai joué des heures et des heures quand même !!

ça a même donné lieu à de grosse lan !

va voir mon blog sur gamekult à cette adresse, un aperçu plus important !
http://www.gamekult.com/blog/rastan/default_page2.html

Oui, comme dans la Reine des Damnées, mon pseudo vient de là :slight_smile:

Mari d’akasha va !!!:moui2:

Et sinon, que pensez vous du solo de ce Halo 3 ?

Bungie a mit en ligne le teaser de ce qui semble être une prochaine extention de la campagne de Halo3, énorme :

Ayééé le fameux teaser mystère est enfin dévoilé !!
Si ça sort pour Noël, j’en connais qui vont plus jouer que faire la fête. XD

Apparemment, début janvier :wink:

He,HE…Miam tout ca.!

Oui, perso je m’en doutais un peu, surtout quand Bungie avait annoncé avant l’été que leur surprise contiendrait de nouvelles pistes vocales :wink:

Dernières infos sur la nouvelle campagne, Master-Chief ne devrait pas être jouable, mais juste un des persos rencontrés dans le jeu, maintenant reste à savoir si l’on jouera un des autres Spartan survivants et étrangement absent des jeux, ou un simple Marines qui cherche à sauver sa peau ???

J’ai hate d’y être :

**[Halo 3 Recon Trailer HD](http://www.dailymotion.com/video/x70hsa_halo-3-recon-trailer-hd_videogames)** _envoyé par [Xboxlivefr](http://www.dailymotion.com/Xboxlivefr)_