Les jeux qu'on se sent seul à ne pas aimer

Hello, j’ouvre ce sujet qui est un peu complémentaire au sujet « Confessions intimes » qui fait un peu référence à nos plaisirs coupables, ces jeux pas forcément très bons ou reconnus mais qui nous ont amusé quand même (comme un Altered Beast dans mon cas, par exemple).

Alors, il ne s’agit pas de basher tel jeu gratuitement, ni de faire preuve de snobisme ou de jouer au hipster mais de comprendre pourquoi un jeu pourtant unanimement reconnu par la majorité des joueurs comme un chef-d’oeuvre ou un excellent jeu ne nous a pas plu.
Et pourtant, sur le papier, ce jeu nous semblait destiné, on l’a lancé avec impatience, parfois terminé, avant de constater qu’il ne nous plairait jamais alors que, dans certains cas, on aurait voulu l’aimer.
Alors ce jeu est-il surcôté ? A t-il mal vieilli ? Ai-je mal paramétré le jeu ? N’étais-je pas la cible du jeu, en fait ?
Peut-être que notre passion commune pour Sega nous apportera des réponses et qu’on pourrait être plusieurs à ne pas avoir aimer un même jeu :wink:

Alors, je commence :

  1. Bioshock : Ah, que j’étais prêt à l’aimer ce jeu, un pote me l’a conseillé et j’ai carrément acheté la trilogie en remastered en totale confiance.
    Résultat : j’ai dû le lâcher au bout de 2 heures tellement je m’ennuyais, l’univers avait l’air bien mais le fait d’appuyer sur un bouton pour voir les munitions sur un ennemi à terre pour les ramasser (plutôt que de simplement marcher dessus), le personnage qui ressuscite sans arrêt mais les ennemis, dont les boss, qui ne se régénèrent pas, ont tout simplement tué toute la tension que j’aurais pu ressentir.
    Je lui laisse le bénéfice du doute en pensant que c’est une question de paramétrage mais le rythme m’a ennuyé.

  2. Dishonored : Alors celui-ci j’allais me prendre une claque, c’est sûr, on disait partout que son level-design enterrait celui de Deus Ex Human Revolution, un jeu que j’avais adoré ! Le meilleur jeu français de tous les temps sans doute, au revoir Flashback et autres Rayman !
    Et là, c’est le drame : lâché après 5 heures. Je n’accroche pas à la DA, le héros est mutique alors que j’aurais aimé le voir réagir (il se fait salement trahir dès le début mais reste stoïque), l’écriture est quelconque, revenir au hub du jeu casse le rythme, le gameplay est mou, c’est un jeu d’infiltration dans lequel on se sent invincible, le perso est vite trop fort contrairement à celui de Deus Ex et enfin certains scripts t’obligent à te faire repérer et te battre quand même.
    Je comprends qu’on ait pu l’aimer mais c’est en-dessous d’un Deus Ex, d’un Hitman ou d’un Styx niveau infiltration, trop le cul entre 2 chaises ce jeu.

  3. Undertale : Le RPG pacifiste qui te fait réfléchir au rôle d’un héros de jeu vidéo (bon, je découvrirai peu de temps après en faisant Soleil qu’il n’était pas un pionnier dans le pacifisme), drôle et inventif.
    Je l’ai quand même fait sur ma Vita jusqu’au boss de fin que je n’ai pas retenté après ma première mort contre lui… Alors on peut éviter les combats mais on a aussi pleins de mini-jeux hyper-basiques pas amusants en guise de « combats » et les dialogues ne m’ont pas fait rire.
    Le jeu vaut un 6/10 pour moi, c’est correct mais je m’attendais à l’adorer.

  4. Gris : le jeu qui avait tout pour me plaire, un Journey en 2D !
    Mais tout pour me plaire il y a 10-15 ans, s’il avait été le premier jeu indé que j’avais téléchargé sur ma ps3 à l’époque où je venais de lui brancher un câble éthernet, avec sa superbe DA qui m’aurait bouleversée après une décennie vidéoludique ne jurant que par la 3D.
    Le gameplay consiste simplement à marcher et sauter, l’histoire est incroyablement banale mais est transformée en métaphore artificiellement.
    Je l’ai fini, il n’est pas très long, mais contrairement, à Journey, je n’y jouerai plus jamais.

  5. Shovel Knight : Un bon platformer, je l’ai fini, sympa… mais pas le chef-d’oeuvre annoncé.
    C’est un jeu Nes avec une maniabilité souple comme l’époque d’aujourd’hui le permet mais on peut bourriner les boss pour les passer.
    Bref, pas grand chose à lui reprocher mais pas grand chose à retenir, aussitôt fini, aussitôt oublié.
    Je lui préfère The Messenger sans aucun problème (sur la partie pur plateformes de ce dernier).

Alors j’ajouterais bien Zelda : A Link To the Past, blindé d’aller-retours et où on est facilement paumé (alors que j’adore Link’s Awakening) et Super Mario World où, décidément, je n’aime pas manipuler Mario, ni garder une touche enfoncée pour courir alors que marcher n’a aucune utilité, le personnage glisse beaucoup trop à chaque réception de saut et je trouve que c’est un moyen artificiel d’ajouter de la difficulté (je trouve Yoshi’s island excellent par contre, un précurseur du jeu de plateformes moderne).

Voilà, surtout, si ce sont vos jeux de cœur, n’hésitez pas à me le dire :relaxed:

J’en ai plein mais c’est parce que je suis un vieux crépusculeux. :duh:

1 « J'aime »

très bonne idée que ce topic. Perso j’ai des tas de jeux que j’ai détesté alors que tout le monde les adorait…
Concernant la liste que tu as mise, perso j’ai adoré Bioshock (du moins le 1er, moins les autres), et j’ai bien aimé aussi Dishonored (mais moins le 2ème). :wink:

Pour ma part, 3 titres qui me viennent tout de suite en tête:

  • Final Fantasy 7. Je sortais de Grandia et d’un tas de JRPG de folie sur Saturn, et j’ai essayé le fameux FF7, jeu révolutionnaire. Eh bien douche froide, à peine 5h de jeux mais je n’y arrivais pas. L’univers me laissait totalement de marbre. J’ai réessayé des années plus tard, toujours impossible de le faire.
    Finalement j’ai fait le titre dans sa version FF7 remake, et je le trouve « moyen ». Reste sa bande son de très haute qualité, je l’admets

  • Gran Turismo: pfffff, que j’ai détesté ce jeu. Comment passer après un Sega Rally 2, Daytona USA and co, pour aller vers un titre où l’effet de vitesse est inexistant, pas fun, ultra « morose ». Jamais compris l’intérêt, si ce n’est effectivement proposer des modèles de voiture plus « réaliste ».

  • Burning Rangers sur Saturn: jamais compris l’engouement sur ce jeu. Je le trouvais assez moche, mais surtout pas fun du tout. Je n’ai pas insisté, j’aurais peut être du…

A l’inverse on pourrait faire le topic des jeux que tout le monde déteste et qu’on est seul à adorer :laughing:. J’y mettrais du Riding Hero sur Neo Geo, du Burning Fight , du crash and burn sur 3DO, …

Allez y’en a un que je peux le dire parce que c’était déjà avant : Windjammers.

Ce jeu est pourtant TRÈS populaire dans les milieux arcadeux, j’ai beau avoir essayé, je n’arrive pas à accrocher, limite le maniement me stresse. Je vois bien ses qualités, sur le papier il a tout pour plaire mais le stick en mains, pas moyen, ça ne passe pas.

Alors, je pense que l’époque à laquelle on ajoué à un jeu ou après quel autre jeu on y a joué à son importance !
FF VII, je l’ai fait en 99, je l’ai eu à mon anniv avec la ps1 et j’ai adoré ce jeu, son système de combat, son écriture, ses persos, sa réalisation, pour moi, c’était du jamais vu. J’avais fait Panzer Dragoon Saga avant qui est à part dans mon cœur en tant que RPG mais pas trop comparable…
Alors le remake a énormément de passages ennuyeux, il ne reflète pas le rythme du jeu original qui, dans sa globalité, fait la taille de ce remake qui est un prologue.

Pour Gran Turismo, effectivement, si tu l’as fait après Sega Rally 2…:sweat_smile:
Déjà sa réalisation n’a pas dû te bluffer mais moi, j’ai adoré ce jeu, les permis, vraiment l’impression d’avoir un mode aventure dans un jeu de bagnoles.
A l’époque, sa réalisation tuait et je me souviens qu’avec un pote, on regardait toujours le replay de nos duels, qui me faisaient le même effet que ceux de Sega Rally à leur époque :slightly_smiling_face:
Il ne faut pas non plus oublier que la Saturn termine avec un Sega Touring Car très moyen sur tous les plans et quand tu passes à GT, il y a un gap…

Après, pour le topic inverse, tu as « confessions intimes » :wink:

Je l’adore Windjammers, j’y avais joué au camping petit mais évidemment pas de Néo Géo à la maison et j’ai dû attendre sa sortie sur PS4 pour y jouer.
Quel équilibre entre les persos et je trouve complètement dingue les directions qu’on peut donner au frisbi.
Peu de contenu en solo, le challenge n’est pas terrible mais à 2, impossible de se lasser.

C’est le jeu Sega de la Néo Géo :grin:

J’attends le 2 avec impatience !

Allez hop, quelques jeux de plus que je n’ai pas aimé et qui ont pourtant fait l’unanimité:

  • Sonic and Knuckles: eh oui, c’est l’épisode que j’aime le moins, j’accroche pas… Peut être parce que lorsque j’y ai joué à sa sortie (1994 je crois) j’avais déjà la Neo Geo et que le contraste était trop édifiant. Ou c’est le level design qui m’a décontenancé. Franchement difficile à dire mais j’ai eu du mal et je ne l’ai fini en me forçant que des années plus tard…

  • GTA3: on peut dire que le jeu a été un raz de marrée et pourtant je n’ai aimé aucun des GTA. Pourtant j’aime les « open worlds », les jeux d’actions, etc… mais impossible d’accrocher à cette saga qui me laisse totalement indifférent. Je n’ai jamais fini un de ces jeux.

  • dans les plus récents les Red Dead Redemption (1 et 2). Tout comme GTA, alors que j’adore les westerns, impossible d’accrocher. Peut être le système de jeu bac à sable qui me gonfle. Aucune idée, j’ai tenue plus longtemps sur le 2ème opus, mais pas terminé, je m’ennuyais profondément…

  • Ikaruga: pourtant fan de shoot them up, bah pas moyen de m’y mettre à celui là. Pourtant devenu une référence du style, c’est peut être le côté trop manic shooter qui m’a refroidi. Je reconnais toute la maîtrise du jeu mais je ne m’y amuse pas…

  • Mario Kart: à part l’opus N64 que j’avais beaucoup aimé, je déteste cette saga. En multi c’est sympathique mais en solo c’est insupportable. La console triche systématiquement en donnant les bons objets en fonction de votre classement. Ca m’agace terriblement. J’ai totalement abandonné la série Mario Kart alors qu’elle se vend par palette encore aujourd’hui. Une référence du monde Nintendo…

Un camarade mal embouché et fan de PS2 - ptiou - a dit d’Ikaruga que c’est un jeu de puzzle, pensant provoquer mon courroux.
Il a parfaitement raison : Ikaruga est un jeu multi-couches, qui utilise le choutedémeupe comme moyen de créer autre chose, une œuvre à proprement parler. Un jeu de puzzle qui se joue avec les contrôles d’un choutedémeupe, permettant une profondeur de jeu infinie.
Quand les guignols pondant des téléflims vaguement interactifs se secouent la nouille en s’autodécernant le statut d’Artistes, je leur brandis Ikaruga, l’un des quelques jeux vidéo méritant vraiment le terme d’œuvre d’Art.

Tu vois, j avais raison, je suis bien seul a ne pas etre fan du jeu :joy:

Vous êtes au moins deux ! :duh:

Perso, c’est les Final Fantasy en règle générale que je n’aime pas trop. J’ai beaucoup de mal à l’idée de me dire que chaque épisode n’a aucun lien avec le précédent car à l’époque, je croyais que l’épisode 2 de telle licence, on retrouverais forcément des marques.

Hé bé bizarrement, je n’y arrive toujours pas actuellement. Et pourtant, c’est pas faute d’avoir essayé dans la mesure où j’ai été un modérateur pour un copain lors de ses lives concernant un speedrun de je ne sais plus quel épisode.

De plus, le fait que ce soit un rpg me refroidissait comme genre de jeu à l’époque et même si j’ai très très peu de rpgs de ce style maintenant, ce n’est pas forcément le genre qui va me donner envie comme ça.

Je suis comme toi. Je n’ai apprécié que le 6 et un peu le 10. C’est tout… Pourtant j’adore les JRPG

Les FF sont assez différents les uns des autres, j’en aime bien un sur deux en général depuis le VII.
Le VII donc puis le IX, et les 2 X.
Le XII bof et après, ça ne m’a plus attirer.
Tu peux foncer sur Dragon Quest XI par contre !

J adore les dragon quest, une serie que je place bien au dessus de FF

1 « J'aime »

Bonsoir à tous!!! Excellente idée de topic…

Pour ma part je ne vais pas être très original finalement mais je rejoins beaucoup Slaine dans ces jeux que je n’aime vraiment pas du tout alors qu’ils sont une référence…

  • Final Fantasy… j’ai essayé, je me suis donné du mal mais sincèrement j’y arrive pas et au plus je vieillis, moins j’adhère. Très sincèrement j’ai beaucoup de mal à m’identifier aux personnages principaux en général, je les trouve très lices…

  • GTA… j’ai testé tous les GTA depuis le tout premier sur PS1… Et malheureusement à chaque fois ça ne loupe pas, je m’amuse 10 minutes pour mettre le bordel en ville et puis terminé. Je trouve que contradictoirement, ça manque de fun, je m’ennuie vite.

  • Super Smash Brawl… je teste à chaque fois et à chaque fois la même rengaine, je me pose toujours la même question à savoir comment ces jeux Nintendo peuvent avoir du succès. Pour moi ces jeux sont trop brouillons, imprecis, pas amusants et terriblement frustrants. Vraiment j’y éprouve aucun plaisir comme avec la plupart des jeux Nintendo en général.

  • les Assassin’s Creed… j’essaye quand même à chaque fois, j’ai dû recommencer 3 ou 4 fois le tout premier car je lâche l’affaire toujours très rapidement et je ne me souviens plus de rien quand j’y reviens donc j’ai fait le début plusieurs fois mais je n’adhère pas… il y a seulement l’épisode Unity que j’ai terminé jusqu’au bout mais je pense que le contexte historique a grandement joué en sa faveur… Et encore j’ai été déçu de leur approche de ce contexte de folie qu’est la Révolution française. Pour moi il y avait tellement mieux à faire…

Vivement un autre topic sur les jeux où on se sent seul à les aimer… j’ai une longue liste…

Je suis comme toi pour Smash Bros Melee, je n’ai jamais compris l’engouement autour de ce jeu et je n’ai jamais réussi à m’y amuser. Bon, en même temps, je n’y ai pas rejoué depuis le 1er épisode mais la formule reste la même donc aucune chance que je le trouve à mon goût.

Pour Assassin’s Creed, j’ai aimé le 1er opus (c’était quand même une belle claque à l’époque), le Black Flag (grâce à ses batailles navales franchement géniales) et le Origins. En faite, en y regardant bien, ce sont les assassin s creed qui ont cassé les codes de la série. Tous les autres ne sont que des suites souvent sans saveur ou trop redondante. Je les ai fait, mais pas avec autant de plaisir. J’ai totalement zappé le dernier d’ailleurs après quelques heures de jeux.

Tiens un autre jeu que je déteste et que tout le monde adore: Zelda Breath of The Wild. Non c’est pas possible, j’ai essayé, j’ai persévéré, je me suis fait violence, mais non je déteste ce jeu. La faute à cet inventaire infâme, aux armes qui se détruisent après quelques coups (toutes les armes, même les plus puissantes), le fait de n’avoir aucun vrai trésor à trouver vu que ce sont des objets consommables destructibles, aucun vrai donjon, bref, rien ne va pour moi dans ce jeu.

1 « J'aime »

Il faut ajouter que dans ce jeu on doit (peut) aussi chercher 900 crottes planquées sous des cailloux.
C’est précisément ce qui m’a plu : pas de donjons, des trucs planqués partout, un monde gigantesque à éplucher, tout ce que j’attendais d’un Zelda depuis le monde étriqué d’Ocarina of Time. :duh:

et c’est justement tout ce que je déteste dans les open worlds modernes. Devoir chercher des milliers de chose totalement sans intérêt. :yum:

1 « J'aime »

Depuis que ma copine m’a offert une Switch à Noël, je me dis qu’il faudra quand même que je le fasse ce BOTW…
Pour GTA, je pense qu’ils vieillissent très mal, le gameplay étant vieillot déjà à la sortie, il faut accrocher à l’ambiance.
Après, je n’ai fait que la trilogie PS2 et j’adore Vice Ciry justement qui a une map assez réduite finalement et multiplie les hommages à Scarface, L’Impasse…
Le San Andreas vu comme un chef d’œuvre me plaît beaucoup moins et sa dernière mission consistant à reconquérir tous les quartiers via des gunfights n’a aucun intérêt.

Et le problème des GTA, c’est que tu as pleins de mini-jeux ok mais tu vas les essayer une seule fois à cause du gameplay moisi et c’est une vaste map avec beaucoup de vide dedans, beaucoup d’immeubles dans lesquels tu sais que tu n’entreras jamais (la porte d’entrée n’étant pas texturé).
Bref, l’inverse d’un Yakuza😉

Le premier qui me vient à l’esprit c’est Zelda botw, je trouve ce jeu d’un ennui mortel.
Aucun rythme, des armes qui se cassent et qui cassent le jeu justement, un gameplay lourdingue, des combats pas bien fun…
Je suis certain que s’il n’y avait pas eu zelda dans le titre, il se serait fait allumer.
Smash bros également, je trouve la jouabilité infâme et personnellement je lui préfère 1000 fois un power stone 2.

2 « J'aime »