La PlayStation 5

Bon ça redécolle, après un passage bien merdique que j’ai fait hier suivi d’un environnement que j’ai pas du tout aimé (dans le sens déjà vu/déjà joué 100 fois), ça repart bien. Ça reste linéaire bien sûr, mais plus inspiré avec de supers moments, et quelle tarte technique. (Et encore, je suis sûr PS4 Fat).

J’ai eu un nouveau joujou, honnêtement j’ai jamais eu un sentiment aussi cool dans le ressenti des armes, des parpaings et du déchaînement de violence que dans les deux derniers GOW, le feeling est juste excellent là dessus. Tu ressens vraiment l’impact et tu as vraiment l’impression d’arracher des tronches.

Les boss sont globalement très chouettes aussi. (Une habitude sur cette série).

Et l’histoire se laisse bien suivre. Personnages très cools. Il y a 2/3h où je suis sorti du truc (je dois en être à 15h au total là), mais bonne expérience tout de même jusque là avec un peu plus de recul.

1 « J'aime »

Fini God of War Ragnarok à 100% en 52h. C’est énorme pour ce style de jeu et il donnait vraiment envie de trouver absolument tous les objets.

Mon verdict, le meilleur épisode depuis longtemps je trouve même s’il y a des défauts qui devraient être corrigés (spécifiquement lié au fait que ce soit un jeu ps4, donc des zones de « chargement » qui coupe l’univers, et un manque de liberté), et une très (trop) grande assistance, ainsi que quelques niveaux moins bons.
La narration est excellente, le scénario très travaillé avec son lot de surprise, ses boss très sympas, sa bande son toujours aussi magnifique, et franchement quand on sait que c’est un jeu PS4, c’est bluffant techniquement.
On ne peut que saluer la compétence de Santa Monica qui a pondu un jeu pareil en 4-5 ans.

Impatient de voir ce qu’ils feront quand ils se lâcheront enfin sur un VRAI jeu PS5.

1 « J'aime »

J’ai testé la démo de Forspoken sur PS5. Bon bah je m’en doutais mais ce n’est pas un jeu qui va m’intéresser. Des choses que je trouve sympa (le scénario à l’air intéressant, la mise en scène réussie, et l’OST semble excellente), mais le reste est vraiment à débattre.

Graphiquement c’est au niveau de Sonic Frontiers, Sega peut finalement être fier du résultat (du moins pour ce que j’en ai vu des 2 jeux). L’open World semble vide, les textures pas ouf, l’aliasing omniprésent, et le pop in très visible (principalement tous les éléments récoltables apparaissent au dernier moment).
Les combats ne m’inspire pas confiance même s’ils sont légèrement mieux que je ne l’aurais cru.
Le truc insupportable est d’entendre l’héroÏne parler constamment avec son bracelet magique. C’est déjà lourd au bout d’une heure de démo, donc j’imagine sur la longueur.

A essayer pour les fans de Square Enix mais perso, ça sera très certainement sans moi.