Nos plus grands moments de frustration dans un jeu vidéo

Hello, l’idée de création de ce topic est venu en discutant avec Shenron du fameux tonneau de Carnival Zone de Sonic 3.
Il y a une semaine, je ne savais pas que ce fameux tonneau avait bloqué tant de joueurs avant de voir dans le livre Génération Sonic que c’était un obstacle ayant perturbé beaucoup de joueurs à l’époque car rien n’indiquait alors qu’il fallait appuyer sur haut et bas en alternance, et c’est la seule fois du jeu où on a à le faire (un toc dont abuse Little Nightmares mais c’est une autre histoire).
Et combien de Time Over avant de trouver par hasard !

Comme autre anecdote marquante, je me rappelle le tombeau égyptien de Quackshot où il fait sauter sur 3 pierres dans cet ordre : celle représentant le soleil, celle de la lune puis celle de l’étoile en faisant gaffe de ne pas sauter sur la 4ème.
La solution était écrite sur un parchemin en anglais (je devais avoir 8 ans).
Sans doute le pnj, nous le donnant plus tôt dans le jeu, nous aidait aussi en anglais.
J’ai perdu beaucoup de vies, recommencé le jeu plusieurs fois en étant toujours bloqué là, invité des potes pour qu’on recherche ensemble la solution…
Jusqu’à ce que mon père nous voit chercher dans l’inventaire et traduise ce fameux parchemin !

Bref, le genre d’anecdotes impossibles à vivre aujourd’hui à l’heure d’Internet où seul le manque de skill peut désormais bloquer quelqu’un.
Ceci est un topic pouvant faire revenir des souvenirs communs enfouis :wink:.

2 « J'aime »

Idem pour Sonic 3, j’en ai eu des Time Over avant de trouver quoi faire avec ce foutu tonneau.

Le pire c’est que j’avais vaguement compris qu’il fallait provoquer un mouvement vertical, mais je le faisais en sautant, mais ça n’allait pas très loin, surtout que j’étais accompagnée de Tails, qui me niquait un peu tout. Et évidemment je pensais qu’il fallait aller vers le haut, alors qu’il faut aller vers le bas. Quel enfer.

Dans mes autres frustrations, il y a Dragon Force : à l’époque je n’avais pas de carte mémoire, et donc on ne pouvait sauvegarder que pendant les phases d’administration. Mais quand on était assailli de toutes parts, on pouvait devoir attendre littéralement des heures avant de pouvoir sauvegarder, et ça m’avait valu une extinction sauvage de ma mère.

Ah, et j’avais aussi passé toute une après-midi sur un passage de plateformes vers la fin de Quackshot, dans le niveau Hideout : des plateformes volantes qui se déployaient et se rassemblaient. Rien d’insurmontable, mais à l’époque, je sais pas pourquoi, j’y ai passé des heures et des heures.

1 « J'aime »

Je dois avoir pleins de trucs dans le genre :nic:

Le dernier en date c’est Emergency Call Ambulance sur lequel j’ai passé 2 heures sur la borne en difficulté normal sans réussir à le finir…
Il ne me manquait que 1 ou 2 secondes pour boucler le dernier parcours :sob:
Et je n’ai pas voulu passer la machine en easy ou super easy ^^"

Finir ce jeu en hard ou super hard ça doit être chaud patate !

Je peux invoquer l’excuse de l’écran relativement sombre ne facilitant pas la tache.

Ahboui, je me souviens du passage de Hideout avec ces plateformes et les gros « Pat Hibulaires » difficiles à bloquer !
Je crois qu’il fallait faire un petit saut sur place juste avant le déploiement des plateformes pour être sûr d’être sur la bonne…

Oui tout à fait ! Quelle angoisse à l’époque !

1 « J'aime »

Pareil, j’en ai des tas des passages frustrants.
Celui qui me vient en tête immédiatement c’est sur Immortal sur megadrive. Le jeu est déjà difficile, mais à un moment (pas loin de la fin d’ailleurs), on arrive dans une salle vide. On ne peut pas revenir en arrière et donc la soluce se trouve dans la pièce.
Au sol un dessin avec un pentacle, et rien d’autre…
j’ai passé des heures et des heures sans savoir quoi faire, à recommencer le jeu depuis le début des dizaines de fois en me disant que j’avais loupé une clé ou un objet.
Un jour, de frustration et tellement que je me faisais chier, en réfléchissant tout en jouant (la tête ailleurs donc), j’ai commencé à tourner autour du pentacle en respectant le cercle qui l’entourait (dans le sens inverse des aiguilles d’une montre je crois). Après plusieurs tours, la porte s’est ouverte.

En clair, j’ai eu un incroyable coup de bol. A l’époque pas d’internet et pas (ou peu) de soluce dans les magazines…

2 « J'aime »

Pour ma part, une de mes plus grande frustration est sur le jeu Fantasia sur Megadrive…

Déjà le jeu est super dur mais un week-end de grande motivation, mon petit frère et moi on s’est dit qu’il était temps de le terminer une bonne fois pour toute.

Après des heures et des heures de jeu pour finir par apprendre tout par cœur, économiser les sorts et perdre un minimum de vies, nous arrivons quasiment à la fin du jeu !!!

Premier énervement, je suis obligé de refaire un des derniers niveau car je n’ai pas trouvé assez de notes de musique… Ça y est il commence à me plaire celui-là…

Finalement j’y arrive et je suis au boss de fin pour vivre quoi? Un massacre digne de ce nom où je perds toutes mes vies et mes sorts en deux secondes et où le Game Over me renvoie à mes désillusions…:sob::sob::sob:

Du coup plus de trente ans après l’avoir reçu, je ne l’ai jamais fini et j’ai complétement lâché l’affaire…

La légende de Thor: il y a une salle dans le jeu où il y a un gros cristal que peut détruire Shade sur le côté complètement à gauche dans un mur. Le hic c’est que je ne le voyais pas vu que mon téléviseur cathodique avait son image décaler de plusieurs centimètres. J’étais donc coincé et puis une nuit, j’ai rêvé mais littéralement j’ai rêvé du jeu et j’ai vu la solution et bingo, c’était ça. Je pense que mon cerveau a du voir un pixel du cristal et m’a refait jouer la « scène » en dormant à force d’y penser.
Comme quoi la nuit porte conseil, même pour des choses insignifiantes :).

Ou alors, tu as vu le screenshot dans une soluce de magazine :grin:
Le jeu était assez facile sauf pour les armes infinies, je crois que j’ai toujours fini par abandonner sur les 100 sous-sols ou celle à récupérer en franchissant des précipices avec un vent contraire (sachant qu’un saut se faisait en plus en relâchant le bouton et non en appuyant dessus…)

Fantasia faisait partie des jeux que je voulais citer. Hyper difficile et pourtant disposait d’une patte bien à lui avec un certain charme.
Je me suis acharné par le finir, ce que j’ai réussi à faire mais le dernier niveau avec les plateformes invisibles c’est du grand n’importe quoi. Honnêtement, je serais totalement incapable de réitérer cet exploit aujourd’hui…

Je n’achetais aucune soluce et il n’y a pas eu de soluce de la légende de Thor dans Megaforce.

Je pense que beaucoup d’entre vous ont du connaître la frustration de Ghouls and Ghost sur megadrive ?
Quand tu finis le jeu, enfin heureux d’avoir battu ce titre au combien corsé, et qu’au final, tu te rends compte qu’il faut que tu finisses le jeu une deuxième fois de suite pour affronter le vrai dernier boss et avoir la vrai fin … :weary:

J’étais quand même vachement mazo à l’époque pour adorer le finir encore et encore pour montrer à mes copains que c’était faisable…

1 « J'aime »

Pareil, je l’ai toujours fait en sautant. Avec un bouclier bulle c’est beaucoup plus facile.

1 « J'aime »

Je m’amuse au contraire à la faire dès le début du jeu lol. Avec juste Dytto. C’est jouable.

De mémoire si, faudra que je retrouve.

Heureusement, il avait un mode « facile » quand même mais même sur la MD mini, je crois qu’au deuxième run, je suis bloqué à la « limace » de l’avant-dernier monde…

Peut-être dans un Joypad Astuces Mania mais je me souviens bien d’une soluce papier :wink:

je ne me souviens pas qu’il y ait un mode facile. Tu parles de ghouls and ghost ?

Je ne m’en souviens pas mais de mon rêve si ^^.

Sur Megadrive, oui, tu as 2 mode de difficulté : l’arcade et un plus simple :wink: